Assurance pour nouveau-né

L’assurance des parents couvre tous les frais de santé jusqu’à la naissance du bébé en bonne santé. Lorsque le bébé naît avec une maladie, seule une assurance spéciale pour le bébé couvrira les soins. Voici quelques procédures pour la couverture de votre nouveau-né.

Souscrire son nouveau-né à une assurance-maladie

Aussitôt le bébé né, rattaché le à votre assurance-maladie. Faîte une déclaration auprès de votre assurance ou celle de votre époux pour que votre bébé utilise votre carte vitale. Cette dernière couvrira les dépenses chez le pédiatre et les examens courants. De plus, les frais médicaux sont remboursés en totalité pendant les 11 premiers jours de vie du bébé.
Votre enfant aura besoin d’une assurance particulière qui est la complémentaire santé. Cette dernière couvre partiellement ou totalement tous les frais médicaux qui ne sont pas soumis à l’assurance-maladie. Sans effet rétroactif, la complémentaire santé vous donne droit à :
Couverture santé même en cas de complication;
Choix du lieu et du médecin pour la naissance ; découvrez le ici pour plus de précision
Prise en charge des coûts élevés ;
Couverture pour ostéopathie et thérapie craniosacrale, succédané de lait sous prescription médicale ;
Autres.

Prime de naissance après l’accouchement

Votre compagnie d’assurance vous offre une prime de naissance allant jusqu’à 200 euros par enfant. Vous devez souscrire à une assurance santé avant la naissance du bébé pour en bénéficier. Comparer les offres des assurances et faîte le bon choix. Souscrire à une assurance collective est beaucoup plus avantageux et vous donne les mêmes droits.
La déclaration de naissance doit être faite pendant les premiers mois de la venue au monde du bébé. Étudier bien les avantages de votre assurance et celle de votre mari avant de faire le rattachement. Certains frais peuvent s’imposer et plus l’assurance est bénéfique, mieux c’est. Le rattachement peut être aussi gratuit. La souscription peut se faire en ligne ou par courriel.